CAMIMH Website image placeholder.png

L'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM)

L'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est est le porte-parole national de la santé mentale au Canada.

 

Fondée en 1998, l'ACMMSM est une alliance dirigée par ses membres et composée de 13 organismes de santé mentale comprenant des fournisseurs de soins de santé et des organisations qui représentent les personnes atteintes de maladie mentale, leurs familles et le personnel soignant.

 

Les objectifs fondamentaux de l'ACMMSM sont :

 

  1. Engager les Canadiens dans une conversation nationale sur la maladie mentale afin de réduire la stigmatisation associée à la maladie mentale et d'offrir un aperçu des services et de l'accompagnement offerts aux personnes atteintes de maladie mentale ; et
     

  2. Veiller à ce que la politique de santé mentale soit inscrite à l'agenda politique national afin que les personnes ayant vécu et celles qui souffrent d'une maladie mentale ainsi que leurs familles bénéficient en tout temps des soins et d'un accompagnement appropriés.

 

Vision

 

Nous désirons un pays où tous les Canadiens jouissent d'une bonne santé mentale.

 

Mission

 

Les Canadiens ayant souffert d'une maladie mentale, leur famille ainsi que leurs fournisseurs de soins doivent avoir accès en tout temps aux soins, au soutien et au respect auxquels ils ont droit, indépendamment de tout autre problème de santé. ils ont droit et à égalité avec les autres problèmes de santé.

Nos principes

 

Nous nous sommes engagés à suivre un plan d'action national respectant les principes suivants :

 

  • La maladie mentale et les problèmes de santé mentale doivent être considérés comme des composantes à prendre en compte pour définir la santé des individus partie étant donné les liens importants qui existent entre la santé mentale, neurologique et physiologique.

  • Compte tenu de l'impact des problèmes de santé mentale et de la maladie mentale - sur la souffrance des Canadiens, sur la mortalité, notamment par suicide, sur l'économie, sur les services sociaux tels que la santé, l'éducation et la justice pénale - les gouvernements et les planificateurs de la santé doivent s'attaquer aux problèmes de santé mentale en fonction du poids de leur fardeau sur la société.

  • La sensibilisation à la santé mentale et le traitement des maladies mentales doivent être rapides, continus, interdisciplinaires, culturellement adaptés et intégrés tout au long du cycle de vie et du parcours de soins (c.-à-d. santé physique et mentale ; soutien social et soins tertiaires à domicile / dans la communauté).

 

Conseil d'administration et comité de direction

  • Ellen Cohen (Réseau national pour la santé mentale)

  • Florence Budden (CFHM)

  • Vicki Huehn (PSR / RPS Canada)

  • Glenn Brimacombe (Association canadienne de psychologie)

  • Kim Hollihan (CCPA)

  • Catherine Low (MDPAC)

 

Comité des affaires publiques

  • Glenn Brimacombe (président)

  • Kim Hollihan

  • Florence Budden

  • Margaret Eaton

  • Katie Hardy

  • Chris Summerville

 

Secrétariat

  • Kimberley Black (adjointe exécutive, Association canadienne de psychologie)