L’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale annonce les lauréats du prix des Champions de la santé mentale 2020

L’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale annonce les lauréats du prix des Champions de la santé mentale 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE — POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

OTTAWA, le 4 mai 2020 – L’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) a dévoilé les lauréats des prix Champions de la santé mentale 2020.

 Chaque année, pendant la Semaine de la santé mentale, l’ACMMSM rend hommage à sept Canadiens et organismes dont le travail a contribué à faire avancer le programme de la santé mentale partout au pays. Ces personnes remarquables sont nommées par leurs pairs, leurs collègues et les membres de la communauté.

« Alors que notre pays doit affronter une crise, il est important de reconnaître et de saluer l’excellent travail que font les Canadiens toute l’année pour soutenir leur communauté, explique Florence Budden, la coprésidente de l’ACMMSM. Les contributions importantes des Champions 2020 à l’égard de la santé mentale nous inspirent et nous nous réjouissons d’être témoins de leur action positive continue visant à aider les Canadiens partout au pays. »

Cette année, à cause de la COVID-19, nous saluons nos Champions 2020 grâce à nos plateformes numériques pendant la Semaine de la santé mentale. Le thème de cette année, les « liens sociaux », invite les Canadiens à #ParlerPourVrai de ce qu’ils ressentent.

« Nous remercions tous nos Champions pour leur travail acharné tout au long de l’année pour soutenir la santé mentale et éliminer la stigmatisation, explique Mark Ferdinand, coprésident de l’ACMMSM. À mesure que les Canadiens partout au pays s’unissent — à distance — pour se soutenir mutuellement en ces temps difficiles, nous sommes heureux de reconnaître le travail incroyable qu’ils effectuent pour améliorer les services offerts aux personnes atteintes d’une maladie mentale. »

« Toute l’année, et particulièrement en période de crise, comme celle à laquelle nous sommes actuellement confrontés, il est important de demander aux gens comment ils se sentent vraiment, ajoute Mme Budden. Les temps sont difficiles et nous sommes fiers de ces sept Champions courageux et dévoués qui font une si grande différence au sein de leur communauté. »

À partir de ce mois-ci, l’ACMMSM présentera les Champions de la santé mentale 2020 à l’occasion de tables rondes qui se tiendront en ligne. La première discussion se déroulera le 6 mai à 14 h en compagnie du Champion 2020, HeadsUpGuys, et de la coprésidente de l’ACMMSM, Florence Budden. La discussion sera animée par Traci Melchor, lauréate du prix des Champions de la santé mentale 2018 et défenseure de la cause de la santé mentale ainsi que par la correspondante principale d’Etalk de CTV. La discussion se tiendra en anglais et est ouverte aux médias et au public.   Les personnes qui souhaitent s’inscrire peuvent le faire en cliquant ici.

Les Champions de la santé mentale 2020 :

Prix Sharon Johnston pour la jeunesse des Champions de la santé mentale : Justin Langan (Swan River, Man.) — Justin est un jeune métis de 21 ans qui s’implique énormément dans la défense de la cause des jeunes Autochtones ainsi que dans les initiatives en santé mentale. En 2016, Justin s’est rendu à Ottawa pour présenter une perspective métisse à un rapport préparé par la Commission de la santé mentale du Canada. Il a été nommé président de la Manitoba Métis Federation (MMF) Youth Advisory Committee par le Northwest Metis et il est le représentant pour le Nord-ouest au MMF Provincial Youth Advisory Committee. Il participe également au Manitoba Association of Friendship Centres’ Youth Engagement Committee et a été le représentant pour la jeunesse auprès du Conseil consultatif national des jeunes de la GRC. Justin prépare actuellement une série d’entrevues avec des aînés et des jeunes pour le compte du Northwest Métis Council. Justin a été personnellement affecté par l’impact de la maladie mentale sur les jeunes et s’est donné comme mission de mieux faire comprendre la santé mentale et de générer de meilleures opportunités de guérison au Canada, particulièrement chez les jeunes Autochtones.

Médias : Bill Makinson (Cornwall, Ont.) — Bill est producteur pour YourTV Cornwall. Il produit le programme Mental Health Matters avec la présentatrice bénévole Angele D’Alessio. Ce programme vise à éduquer les téléspectateurs en les informant sur la maladie mentale et en atténuant la stigmatisation qui l’entoure. Il donne la parole à de nombreux professionnels œuvrant dans le domaine de la santé mentale ainsi qu’à des personnes atteintes d’une maladie mentale. Au cours des cinq dernières années, 60 épisodes portant sur un large éventail de thèmes liés à la santé mentale ont été diffusés. Bill croit en l’importance de discuter de la santé mentale et de la stigmatisation qui entoure la maladie mentale tout au long de l’année.

Domaine communautaire (individuel) : Janet Stewart (Montréal, Qc.) — Janet a reçu un diagnostic de maladie mentale grave en 1989. Elle a ensuite subi plusieurs épisodes de psychose alors qu’elle poursuivait une carrière dans le domaine des sciences biologiques, tout en élevant sa fille. Depuis 2011, elle travaille au carrefour de la recherche en santé mentale, de l’enseignement et du soutien par les pairs à l’Université McGill, au Centre hospitalier de l’Université McGill et dans toute la région de Montréal. Elle apporte son point de vue à la conception et la coordination de projets de recherche collaboratifs. Elle a également publié des travaux universitaires et personnels et a pris la parole dans des établissements de la santé mentale à Montréal et à l’occasion de conférences universitaires au Canada, aux États-Unis et en Italie. Elle prône l’adoption d’approches basées sur la remédiation cognitive, les soins pour la santé physique, l’inclusion sociale ainsi que les approches de soutien psychologique axées sur les forces chez les étudiants, les chercheurs, les prestataires de soins de santé et bien d’autres encore. Son objectif consiste à trouver des manières novatrices d’améliorer la qualité de vie.

Domaine communautaire (organisme) : HeadsUpGuys (Vancouver, C.-B.) – HeadsUpGuys est une ressource en ligne gratuite qui aide les hommes à définir des stratégies pour gérer la dépression et prévenir le suicide en leur fournissant des conseils, des outils et des informations sur les services professionnels, mais aussi en présentant des récits personnels de rétablissement. L’Agence de santé publique du Canada indique que le suicide est la deuxième cause de mortalité la plus importante chez les hommes âgés de 20 à 29 ans et la troisième cause principale de mortalité chez les hommes de 30 à 44 ans. Depuis son lancement en juin 2015, HeadsUpGuys a reçu plus de 1,6 million de visiteurs et son outil « Self Check » (Testez-vous!) a été utilisé par plus de 150 000 hommes âgés de plus de 18 ans. HeadsUpGuys a été fondé par le docteur John Ogrodniczuk, professeur de psychiatrie et directeur du programme de psychothérapie à l’Université de la Colombie-Britannique.

Innovation, Chercheur ou clinicien : Dr Christopher Mushquash (Thunder Bay, Ont.) – Le docteur Mushquash est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la santé mentale et la toxicomanie chez les Autochtones. Il est professeur agrégé au département de psychologie à l’Université Lakehead et à la Division des sciences humaines de l’École de médecine du nord de l’Ontario.  Il est également directeur du Centre for Rural and Northern Health Research à l’Université Lakehead. Psychologue clinicien agréé, il fournit des services d’évaluation, d’intervention et de consultation auprès des enfants des Premières nations, des adolescents et des adultes au Dilico Anishinabek Family Care. Le Dr Mushquash est Ojibway et membre de la Première Nation Pays Plat. Bénévole généreux, il rencontre fréquemment les communautés, les organismes et les étudiants des Premières Nations pour discuter des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Il défend, par son travail, l’évaluation et le traitement culturellement et contextuellement acceptables des maladies mentales et des toxicomanies pour les peuples des Premières Nations, mais aussi pour les personnes vivant dans les communautés rurales et du Nord.

Domaine parlementaire : M. le député Charlie Angus (Timmins, Ont.) — Charlie Angus défend la cause de la santé mentale et les communautés minoritaires depuis des dizaines d’années. À 25 ans, M. Angus et sa femme ont ouvert un foyer à Toronto pour les sans-abris, les réfugiés et les personnes sortant de prison, la Catholic Worker House. Ce refuge offrait le logis et le couvert aux hommes à la recherche d’un endroit sûr où dormir et se restaurer sans poser de question. Il a continué à être un fervent défenseur des communautés défavorisées pour finalement se présenter comme député. Il occupe ce poste pour Timmins-James Bay depuis 2004. En 2019, M. Angus a présenté un projet de loi qui appelait le gouvernement à mettre en place un plan d’action sur la prévention du suicide. Son projet a été adopté à l’unanimité par la Chambre.

Santé mentale en milieu de travail : Versett (Calgary, Alb.) — Versett est une société d’experts-conseils qui se spécialise dans la transformation numérique. La société travaille dans le monde entier et ses bureaux sont situés à Toronto et Calgary. Vinciane de Pape est la directrice de l’apprentissage et la culture de la société. Elle sait d’expérience comment les environnements de travail peuvent contribuer ou entraver la bonne santé mentale, car elle est elle-même atteinte de dépression et d’anxiété. Vinciane est passée du rôle de chef de la conception de produits à celui de directrice ayant la responsabilité d’offrir à son équipe le soutien nécessaire pour effectuer un travail de haute qualité et d’encourager les membres de son organisme à se fixer des limites saines pour donner le meilleur d’eux même. Son engagement visant à bâtir des équipes solides et collaboratives et une culture d’entreprise axée sur le soutien l’a poussée à défendre des programmes axés sur la diversité et l’inclusion plus solides, y compris de meilleures initiatives en matière de santé mentale.

L’ACMMSM souhaite remercier ses généreux partenaires qui permettent de réaliser cette campagne : Bell Cause pour la Cause, la Commission de la santé mentale du Canada, Lundbeck Canada, Médicaments novateurs Canada et Impact Affaires publiques.

–  30 –

Fondée en 1998, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est un groupement d’organismes en santé mentale, comprenant des fournisseurs et organismes de soins de santé, représentant les personnes souffrant de maladie mentale et leurs familles. L’ACMMSM a pour mandat de s’assurer que la santé mentale soit à l’ordre du jour du programme national afin que les personnes aux prises avec une maladie mentale et leurs familles aient l’accès approprié aux soins et au soutien.

Pour les demandes des médias ou pour en apprendre plus sur les campagnes de l’ACMMSM, veuillez contacter :

Rita Rahmati

647-289-9774 | rita@impactcanada.com

/ @fr