Il est temps de se mettre En ACT!ON pour la santé mentale!

Il est temps de se mettre En ACT!ON pour la santé mentale!

– POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

(Download PDF)

Il est temps de se mettre En ACT!ON pour la santé mentale!

L’ACMMSM demande aux parlementaires de faire de la santé mentale au Canada une priorité

OTTAWA, le 7 octobre 2014—Les membres de l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) sont accompagnés aujourd’hui des Visages de la maladie mentale pour préconiser des changements sur la manière dont la santé mentale est abordée dans le cadre fédéral. La campagne annuelle des Visages vise à inciter les personnes à parler de la maladie mentale et reconnait le rôle mportant que joue la santé mentale dans la vie de tous les Canadiens. Les Visages veulent transmettre clairement aux parlementaires que la maladie mentale a de nombreux visages, des visages qui nous sont familiers à tous.

« Les Visages de la maladie mentale partagent courageusement le récit de leurs expériences vécues pour montrer aux Canadiennes et aux Canadiens que la maladie mentale touche chacun de nous et qu’en réunissant nos efforts, nous pouvons tous jouer un rôle en vue d’éliminer la stigmatisation et de faciliter le rétablissement, » a affirmé Florence Budden, présidente de la campagne de l’ACMMSM 2014.

Cette année, les Visages de la maladie mentale 2014 sont les suivants :

Kathleen Dugas
Mère de deux enfants de Montréal, Québec, Kathleen partage maintenant publiquement son histoire afin de faire tomber les barrières et les préjudices qui empêchent les personnes de recourir à des traitements. Kathleen n’hésite pas à parler de son expérience avec la maladie mentale, ou de son rétablissement. Elle est ouverte et honnête afin de démystifier la maladie mentale pour tous les Canadiens.
Mark Henick
En tant que conseiller de première ligne pour la santé mentale, Mark sait mieux que quiconque que la stigmatisation et les barrières systématiques existent lorsqu’on est aux prises avec la maladie mentale. Natif d’une petite ville des Maritimes au Canada, Mark était découragé de discuter publiquement de son expérience avec la maladie mentale. Mark a réussi à combattre la stigmatisation et il s’adresse maintenant à des milliers de personnes à la suite d’une présentation très réussie avec TEDxToronto au sujet de son expérience avec le suicide.
Lindsay Hill
Une avocate de Toronto, Ontario, Lindsay défend fervemment la cause de la santé mentale. Ses efforts ont mené à l’installation de lignes de secours sur les plateformes des stations du Toronto Transit Commission (TTC), ce qui a donné lieu au programme novateur de la TTC/Service secours/Intervention « en cas de crise » de Bell Canada. Lindsay siège maintenant au Conseil d’administration des centres de crise afin de poursuivre son travail de sensibilisation.
Jack Saddleback
Un fier Cri transgenre Two-Spirit, Jack prend la parole en faveur d’un changement et d’une approche systémique en matière de diversité dans le domaine de la santé mentale. Jack travaille avec un certain nombre d’organismes et il siège également au Conseil des jeunes de la Commission de la santé mentale du Canada. Jack croit fermement que tous les Canadiens doivent s’occuper de leur santé mentale et que nous nous devons de lancer le débat sur le sujet et d’en discuter.
Aidan Scott
Un architecte des idées, Aidan attribut une grande partie de son rétablissement aux services communautaires, tels que Jeunesse, J’écoute. Victime de violence, Aidan souffre de trouble de stress post-traumatique. Il veut faire savoir à d’autres personnes que même si la voie vers le rétablissement n’est pas toujours facile, il y a moyen d’y arriver. Pour aider les autres dans la communauté, il a fondé SpeakBOX, un programme en développement inspiré par la voix des jeunes. SpeakBOX crée une synergie entre la santé mentale et la santé physique pour améliorer les expériences du client et ses résultats.

« Bell a le plaisir de se joindre aux Visages de la maladie mentale de cette année, aux membres de l’ACMMSM et aux parlementaires pour inciter fortement à agir afin d’éliminer la stigmatisation liée à la maladie mentale et d’améliorer l’accès aux soins, » a affirmé Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause, commanditaire des Visages de la maladie mentale. « En tant que Canadiens ayant une expérience vécue, les Visages sont une inspiration et une source d’espoir pour les personnes aux prises avec la maladie mentale et lancent le défi de lutter contre la stigmatisation et les stéréotypes liés aux problèmes de santé mentale. Les visages sont les meilleurs ambassadeurs pour amener nos leaders à faire avancer la cause de la santé mentale au Canada. »

Les membres de l’ACMMSM et les parlementaires se sont réunis ce matin pour le petit déjeuner commandité par Bell dans le cadre de leur initiative On Cause pour la cause, afin de discuter des problèmes liés à la santé mentale au Canada. Les Visages de la maladie mentale participeront à une séance de photos aujourd’hui avec des députés et des sénateurs sur les marches de l’édifice du Centre à 11 h30.

« L’ACMMSM s’engage à s’assurer que lorsqu’une personne demande de l’aide, elle puisse en recevoir et que les bonnes ressources sont à sa disposition pour guider son cheminement vers le rétablissement. Le manque d’accès aux services, à la recherche et à la mise en oeuvre des pratiques exemplaires, de même que les
traitements pour les Canadiens souffrant de maladie mentale sont un aspect que les parlementaires peuvent changer dès maintenant. Changer les orientations, changer des vies : La stratégie en matière de santé mentale pour le Canada qui a été élaborée par la Commission de la santé mentale du Canada, avec et pour tous les Canadiens, offre un modèle pour que chacun joue un rôle et se mette en action. C’est la raison pour laquelle nous sommes sur la colline du Parlement – pour inviter le gouvernement à se mettre en ACT!ON pour la santé mentale, » a conclu Mme Budden.

Ces activités et événements ont lieu dans le cadre de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales (SSMM) 2014, une initiative nationale annuelle organisée par l’ACMMSM qui aura lieu du 5 au 11 octobre. Le but de la SSMM est de mettre de l’avant l’importance de la santé mentale pour la santé globale de tous les Canadiens et de susciter une discussion nationale fort nécessaire au sujet des maladies mentales.

Pour en apprendre davantage sur la campagne des Visages de la maladie mentale visitez le www.camimh.ca. L’ACMMSM aimerait remercier une fois de pus ses généreux commanditaires qui rendent cette campagne possible : Bell Cause pour la cause, Lundbeck Canada Inc., la Commission de la santé mentale du Canada et les
compagnies de recherche pharmaceutique du Canada, (Rx&D).


Fondée en 1998, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est un regroupement d’organismes en santé mentale, comprenant des fournisseurs et organismes de soins de santé, représentant les personnes souffrant de maladie mentale, leurs familles et leurs fournisseurs de soins. L’ACMMSM a pour mandat de s’assurer que la santé mentale soit à l’ordre du jour du programme national afin que les personnes aux prises avec une maladie mentale et leurs familles aient l’accès approprié aux soins et au soutien.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Kalene DeBaeremaeker
Tél. : 613-233-8906 / 613-857-1758
Email: info@miaw.ca
Rob LeForte
Tél: 613-233-8906/ 613-720-5726

Membres de l’ACMMSM 2014 :

Association canadienne pour la prévention du suicide; Association canadienne des ergothérapeutes; Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux; Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées; Association canadienne de counseling et de psychothérapie; Fédération Canadienne des Infirmières et Infirmiers en Santé Mentale; Association médicale canadienne; Association canadienne des psychiatres du Canada; Société canadienne de psychologie; SoinsSantéCan; Le Collège des médecins de famille du Canada; Société
pour les troubles de l’humeur du Canada; Réadaptation psychosociale Canada; Société canadienne de schizophrénie; Union of Psychiatric Nurses of BC.

/ News @fr

Share the Post