Représentation

En sa qualité de porte-parole, l’ACMMSM est d’avis que le moment est venu pour le gouvernement fédéral, en collaboration stratégique avec les provinces et territoires et dans le cadre d’un accord sur la santé négocié par les premiers ministres, d’accélérer les investissements dans les programmes et services de santé mentale.

Voulant contribuer à l’avancement des discussions au chapitre des politiques, l’ACMMSM a élaboré un plan en cinq points, axé sur le financement, les structures, l’innovation, le rendement du système et les résultats en santé. Bien qu’on ait désespérément besoin de ressources supplémentaires en santé mentale, celles-ci devraient être investies là où elles feront une réelle différence.

Cliquer ici pour télécharger le document politique Santé mentale : que ça bouge

shadow
shadow